J’ai eu le privilège de suivre Secret Rule, qui jouait en ouverture de Delain, ce dimanche 29 janvier 2017.

Un groupe que j’ai déjà croisé plusieurs fois ces deux dernières années et qui ne cesse de prendre du galon. La preuve, ce dimanche, puisque le quatuor italien jouait en ouverture de Delain.

secret-rule10C’est Andrea Miazzetto qui entre le premier sur scène pour haranguer la foule. C’est lui qui donne le ton sur les premières notes de l’intro de Ex-Machina. Il est ensuite rejoint par la paire rythmique MenarioRaspanti. L’ambiance est plantée, ça envoie, et c’est le moment choisi par Angela Di Vincenzo pour faire son apparition. La belle italienne se tient face à la foule, déterminée comme jamais, et entonne les premières paroles « I want to know how you live, what it means to be born, how you feel ». 

Il n’est jamais simple d’ouvrir pour un autre groupe, mais Secret Rule réussi haut la main cet examen. Le public apprécie cette entame et le quatuor italien enfonce le clou avec « The Saviour », single du dernier album « Machination », « I Don’t Wanna Be » et « I Have The Sun ».

Pas le temps de souffler que le groupe repart au charbon avec « Secret Place », « You’re the Player » et « Foolish Daisy », avant un « Dolls » de toute beauté. « I’m not a doll ! » comme pour rappeler à la gente masculine qu’Angela Di Vincenzo a d’autres arguments à faire valoir que sa plastique.

Le show se termine et, comme sur la dernière tournée, Secret Rule reprend « Storytime » de Nightwish avant de conclure par « The Journey ». Il est temps pour moi de monter sur scène et d’immortaliser leur passage ce soir à l’Orion Club.

Je remercie chaleureusement Andrea Miazzetto, Andy Menario, Michele Raspanti et Angela Di Vincenzo pour avoir tout arranger pour mon déplacement à Rome. Une expérience inoubliable et qui, je l’espère, pourra se renouveler dans le futur.

secret rule6

Setlist :

Ex-Machina
The Saviour
I Don’t Wanna Be
I Have the Sun
Secret Place
You’re the Player
Foolish Daisy
Dolls
Storytime (Nightwish cover)
The Journey